26 avril 2006

paléotographie

De retour sur une aventure humaine enrichissante et passionnante.

Cette semaine, il y a eu sur le chantier de l'excavation de nombreux rebondissements. J'avais découvert un second site de fouille directement à proximité du premier (se reporter à cet article pour revoir le début de l'aventure, puis à celui-ci).

Après un nettoyage minutieux de la zone, il s'est avéré qu'il s'agissait en fait d'un seul et même gisement. Comme supputé lors de la mise en lumière des premiers os du site, les ossements en surface sont bien ceux d'un triceratops, cet imposant et pacifique herbivore du crétacé supérieur. Le fossile est dans un état de conservation exceptionnel et la totalité de l'équipe sur le projet est en ébullition devant l'ampleur des retombées scientifiques que cette découverte va occasionner. En effet, les parties déjà extraites vont apporter énormément d'informations sur les habitudes de vie, notamment sociales et alimentaires, et l'environnement de ce magnifique spécimen de Ceraptosien.

Mais bien plus que de grands discours, les photographies de makuramis, notre envoyée spéciale sur place en Muadibie, vous feront partager avec nous cet extraordinaire évènement.






1 Comments:

Anonymous Milie said...

C'est bô la science !

27 avril, 2006 11:52  

Enregistrer un commentaire

<< Home